Tisse 1 lien se taille un costume plus grand

Economie

Costumière ou plutôt « artisan en métier dart », Gilliane Hérisson crée son affaire en 2014. Son atelier, pourtant niché entre la rue du Perroy et la rue de Lille, attire rapidement les curieux du quartier. Tisse 1 lien va naître de cet intérêt. Le déménagement récent de l’association au 147 de l’avenue Fleming lui permet de s’étoffer.

 

«  Des personnes ont osé franchir ma porte, pour voir ce que je faisais, plaisante-t-elle. Elles ont trouvé des choses qui leur parlaient. Je ne pouvais répondre à leur demande, apprendre à coudre, à couper… Avec Laurence (Laurence Dupont, sa secrétaire alors, la directrice aujourd’hui, NDLR), on s’est dit ‘il faut faire quelque chose’ : tisser des liens par la couture, surtout pour sortir les personnes isolées de chez elles. » Voilà pour la genèse de l’association qui s’est ensuite fait connaître lors des animations Nos Quartiers d’été, à Faites l’ESS fin novembre à Houdain…

Tisse 1 lien s’étoffe ainsi, pour compter une vingtaine de bénévoles aujourd’hui.

 

Former et produire ici

 

Dans leur vie professionnelle, Gilliane et Laurence font parallèlement un constat, comme toutes les entreprises textiles (eh oui, il en existe encore) : le manque de mécaniciennes en confection, de coupeuses. D’où l’idée de développer une entreprise d’insertion, les Ateliers de Tisse 1 lien.

La vocation des ateliers s’inscrit parfaitement dans le cadre de l’économie sociale et solidaire : accompagner et former des personnes en difficulté pendant une période de 4 mois à 2 ans afin qu’elles puissent ensuite intégrer un poste de travail classique. Y sont proposés du repassage, des retouches de vêtements mais aussi de la confection de petites séries (des partenariats sont notamment noués avec des entreprises de la région).

Et puis il y a le bar à couture, ouvert aux particuliers comme aux associations (moyennant la cotisation annuelle à l’asso), qui permet de recycler, de transformer, les vêtements, de les revendre. « Dans 5 ans, on espère arriver au 0-déchet ! », lance Gilliane qui prévoit d’abord le lancement d’un site de vente d’objets recyclés.

> Tisse 1 lien, 174, avenue Fleming à Béthune - www.facebook.com/tisse1lien


 

Accompagner les créateurs aussi

Dans leurs locaux de l’avenue Fleming, les deux complices ont également prévu un espace de cotravail (« coworking ») « pour les jeunes créateurs de mode qui n’ont pas les moyens. »

Ils peuvent ainsi profiter de matériels professionnels, « et on sera là pour leur faire des petites séries. » Et Gilliane de poursuivre : « C’est important de ne pas être seul, de partager, y compris lors des embûches de la création d’entreprise. »